Physical Address

304 North Cardinal St.
Dorchester Center, MA 02124

aroace

Qu’est-ce qu’une personne aroace ?

Dans cet article, nous allons explorer en détail ce que signifie être aroace, une orientation qui reste encore méconnue du grand public. Nous vous invitons à découvrir les différentes facettes de cette identité, à comprendre les défis auxquels font face les personnes concernées, et à réfléchir à la manière dont nous pouvons créer une société plus inclusive et bienveillante envers la diversité des orientations romantiques et sexuelles. Que vous soyez vous-même aroace, que vous connaissiez quelqu’un qui l’est, ou que vous souhaitiez simplement en apprendre davantage sur le sujet, cet article est fait pour vous. Alors, plongeons ensemble dans l’univers de l’aroace !

En résumé

Être aroace signifie ne pas ressentir d’attirance romantique et/ou sexuelle, ou seulement dans certaines circonstances. L’aromantisme et l’asexualité sont deux orientations distinctes qui peuvent se combiner. Il existe tout un spectre d’identités aroaces, chacune avec ses spécificités. Les personnes aroaces font face à de nombreux préjugés et défis au quotidien, comme la pression sociale pour trouver un·e partenaire ou le manque de représentation. Heureusement, des ressources et des communautés existent pour les soutenir. Accepter et célébrer son identité aroace est crucial pour s’épanouir et vivre une vie fulfillante.

Définition de l’orientation aroace

Le terme “aroace” est la contraction de “aromantique” et “asexuel·le”. Une personne aromantique ne ressent pas ou peu d’attirance romantique, tandis qu’une personne asexuelle ne ressent pas ou peu d’attirance sexuelle. Être aroace signifie donc ne pas éprouver d’attirance romantique ni sexuelle, ou seulement dans certaines circonstances. Il est important de noter que l’attirance romantique et l’attirance sexuelle sont deux concepts distincts : on peut ressentir l’un sans l’autre, les deux en même temps, ou ni l’un ni l’autre.

L’attirance romantique fait référence au désir de développer une relation romantique avec quelqu’un, caractérisée par des sentiments amoureux, de l’affection, et une connexion émotionnelle forte. L’attirance sexuelle, quant à elle, désigne le désir sexuel et l’envie d’avoir des rapports sexuels avec une personne. Les personnes aroaces peuvent tout à fait ressentir d’autres types d’attirance, comme l’attirance esthétique (trouver quelqu’un physiquement attirant·e), platonique (vouloir développer une amitié profonde), ou sensuelle (apprécier les contacts physiques non sexuels comme les câlins).

Différences entre aromantisme et asexualité

Bien que l’aromantisme et l’asexualité soient souvent associés, ce sont deux orientations distinctes qui ne vont pas toujours de pair. Une personne peut être aromantique sans être asexuelle, et vice versa. Par exemple, une personne aromantique allosexuelle (qui ressent de l’attirance sexuelle) peut avoir des rapports sexuels et apprécier la sexualité sans pour autant vouloir de relation romantique. À l’inverse, une personne asexuelle alloromantique (qui ressent de l’attirance romantique) peut désirer une relation amoureuse sans sexualité.

A lire également :  Hawk tuah girl : le nouveau mème qui agite internet

Il existe de nombreuses combinaisons possibles entre l’attirance romantique et sexuelle. Certaines personnes aroaces sont gris-romantiques, c’est-à-dire qu’elles ressentent de l’attirance romantique rarement ou dans des circonstances très spécifiques. D’autres sont demi-sexuelles, ce qui signifie qu’elles peuvent ressentir de l’attirance sexuelle uniquement après avoir développé un lien émotionnel fort avec quelqu’un. Les identités aromantiques et asexuelles sont fluides et peuvent évoluer au cours de la vie.

Spectre de l’aroace

L’aroace n’est pas une orientation unique et figée, mais plutôt un spectre regroupant une multitude d’identités et d’expériences. Voici un tableau récapitulatif des principales identités du spectre aroace :

IdentitéDéfinition
AromantiqueNe ressent pas d’attirance romantique
Asexuel·leNe ressent pas d’attirance sexuelle
Gris-romantiqueRessent rarement de l’attirance romantique
Gris-asexuel·leRessent rarement de l’attirance sexuelle
Demi-romantiqueRessent de l’attirance romantique uniquement après un lien émotionnel fort
Demi-sexuel·leRessent de l’attirance sexuelle uniquement après un lien émotionnel fort
Cupio-romantiqueDésire une relation romantique sans ressentir d’attirance romantique
Cupio-sexuel·leDésire des rapports sexuels sans ressentir d’attirance sexuelle

Chaque personne aroace a sa propre façon de vivre et de conceptualiser son orientation. Certaines personnes s’identifient à plusieurs de ces étiquettes en même temps, tandis que d’autres préfèrent ne pas utiliser d’étiquette du tout. L’important est de respecter l’auto-identification de chacun·e et de ne pas imposer d’étiquette à quelqu’un.

Idées reçues sur les personnes aroaces

Les personnes aroaces font face à de nombreux préjugés et idées reçues. L’un des mythes les plus répandus est qu’être aroace signifie être insensible, froid·e, ou incapable d’aimer. C’est totalement faux ! Les personnes aroaces sont tout à fait capables de ressentir de l’amour, de l’affection et de l’empathie. Elles peuvent avoir des relations riches et épanouissantes, que ce soit des amitiés profondes, des relations familiales, ou même des partenariats non romantiques comme le queerplatonic (relation affective intense sans dimension romantique ni sexuelle).

Un autre préjugé courant est de penser que l’aromantisme et l’asexualité sont des phases passagères, souvent associées à l’immaturité ou à un traumatisme. Or, ce sont des orientations à part entière, aussi valables et durables que toute autre orientation romantique ou sexuelle. Être aroace n’est pas un choix, ni une conséquence d’une mauvaise expérience. C’est une caractéristique intrinsèque de la personne, qui fait partie de son identité profonde.

A lire également :  Biblio Inserm : le guide ultime

Certain·es pensent aussi que les personnes aroaces ont forcément subi des violences sexuelles, ou qu’elles sont aromantiques/asexuelles à cause d’un trouble mental ou d’un problème hormonal. Ces idées sont non seulement fausses, mais aussi très dangereuses, car elles contribuent à médicaliser et pathologiser l’aroace. Être aroace n’est pas une maladie ni un symptôme. C’est une variation naturelle de la diversité humaine, qui ne nécessite aucun “traitement”.

Défis rencontrés par la communauté aroace

Au-delà des préjugés, les personnes aroaces sont confrontées à de multiples défis au quotidien. L’un des plus grands est sans doute la pression sociale pour trouver un·e partenaire romantique et/ou sexuel·le. Dans une société qui valorise grandement les relations amoureuses et la sexualité, ne pas ressentir d’attirance romantique ou sexuelle est souvent perçu comme un manque, une anomalie à corriger. Les personnes aroaces subissent de nombreuses remarques invalidantes, comme “tu n’as pas encore trouvé la bonne personne”, “ça te passera avec l’âge”, ou encore “tu finiras seul·e et malheureux·se”. Cette pression constante peut générer beaucoup de mal-être et de culpabilité.

Un autre défi majeur est le manque de représentation et de visibilité des personnes aroaces dans les médias, la culture populaire, et les discussions sur les orientations LGBTQIA+. L’aromantisme et l’asexualité sont encore très peu connus et compris du grand public. Les représentations d’aroaces dans les films, séries, livres, etc. sont rares, et souvent stéréotypées ou inexactes. Ce manque de visibilité renforce l’isolement des personnes aroaces, qui ont peu de modèles positifs auxquels s’identifier.

Les personnes aroaces peuvent aussi rencontrer des difficultés dans leurs relations avec leur entourage, qu’il s’agisse de leur famille, ami·es, ou collègues. Le coming-out aroace est souvent un moment délicat, car les proches ne comprennent pas toujours ce que cela signifie. Iels peuvent avoir du mal à concevoir une vie épanouie sans partenaire romantique/sexuel·le, et s’inquiéter pour le bien-être et l’avenir de la personne aroace. Certain·es réagissent avec scepticisme, dénigrement, ou même rejet. C’est pourquoi il est essentiel de s’entourer de personnes bienveillantes et ouvertes d’esprit, qui sauront écouter et soutenir.

Ressources et soutiens pour les aroaces

Heureusement, de plus en plus de ressources et d’espaces safe existent pour accueillir, informer et soutenir les personnes aroaces. En voici quelques exemples :

  • AVEN (Asexual Visibility and Education Network) : le plus grand site web d’information et de réseautage pour les personnes asexuelles, qui inclut aussi les aromantiques
  • Aromantisme.fr : un site web en français dédié à l’aromantisme, avec des articles, témoignages, un forum et un tchat Discord
  • Asexualité-s : une association française qui organise des événements et propose des ressources sur l’asexualité et l’aromantisme, vous trouverez même des drapeaux sur le net si vous voulez vous revendiquer.
  • Le wiki AVENwiki : une mine d’informations détaillées sur l’asexualité, l’aromantisme et les identités du spectre aroace
  • Les réseaux sociaux : de nombreux groupes et pages existent sur Facebook, Reddit, Tumblr, Twitter… Il suffit de chercher “aromantique”, “asexuel”, “aroace” pour les trouver !
A lire également :  8 signes qui montrent qu'une fille est en manque

N’hésitez pas à vous renseigner, à échanger avec d’autres aroaces, à poser vos questions. Vous découvrirez une communauté bienveillante et solidaire, prête à vous accueillir et à vous épauler dans votre cheminement.

Accepter et célébrer son identité aroace

Reconnaître et accepter son identité aroace peut être un parcours long et complexe, surtout dans une société qui nous bombarde de messages valorisant les relations amoureuses et sexuelles. Si vous vous identifiez comme aroace, sachez que vous n’êtes pas seul·e et qu’il n’y a rien de “bizarre” ou “anormal” chez vous. Votre orientation est valide, légitime et digne de respect. Vous avez le droit d’aimer et de construire votre vie comme vous l’entendez, sans vous conformer aux attentes de la société.

Pour vous épanouir pleinement, il est important d’apprendre à vous connaître, à identifier vos besoins et vos limites. N’ayez pas peur d’expérimenter différents types de relations pour trouver ce qui vous convient. Certaines personnes aroaces sont très heureuses en étant célibataires et autonomes. D’autres s’épanouissent dans des amitiés profondes, des colocations, des relations queerplatoniques, ou même des partenariats multiples. Il n’y a pas de modèle unique : à vous de créer la vie qui vous ressemble.

La communication avec vos proches est essentielle pour vous sentir compris·e et soutenu·e. N’ayez pas peur d’expliquer ce qu’est l’aroace, de partager vos expériences et vos ressentis. Vous serez peut-être surpris·e de découvrir que certain·es de vos proches sont aussi aroaces, ou du moins très ouverts et compréhensifs. Entourez-vous de personnes qui vous acceptent et vous valorisent tel·le que vous êtes. Et si certaines relations deviennent toxiques ou invalidantes, n’hésitez pas à prendre vos distances.

Enfin, n’oubliez pas de célébrer votre identité aroace ! Soyez fier·e de qui vous êtes, de votre unicité et de votre résilience. Participez à des événements comme la Pride, la Semaine de la Visibilité Asexuelle, ou la Journée de Sensibilisation à l’Aromantisme. Affichez votre identité avec des badges, des vêtements aux couleurs du drapeau aroace. Rejoignez des associations et des groupes militants pour faire entendre votre voix et faire avancer la visibilité et les droits des aroaces. Votre identité est belle, puissante et porteuse d’espoir. Soyez-en fier·e !

alain
Alain

Je m'appelle Alain, et je suis journaliste pour 21eme-siecle.org. J'apporte à mes articles une combinaison unique de maturité et d'énergie. Passionné par les tendances contemporaines et les enjeux de notre époque, je m'efforce d'informer et d'inspirer mes lecteurs en explorant des sujets variés avec profondeur et perspicacité. Mon objectif est de faire de chaque article une fenêtre ouverte sur le monde actuel, offrant une perspective éclairée et engageante.

Articles: 64

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *